• Un peu d'humour

    Dans le monde actuel, nous avons besoin de rire ou sourire, alors voici une petite page où je mettrais quelques blagues dénichées sur le net, elles ne sont pas de moi. Alors je remercie très chaleureusement leurs différents auteurs.wink2

  • Après le naufrage de leur navire trois superbes marins se retrouvent sur une ile déserte à environ 40 km du continent.

    Au bout de quelques jours, ne voyant pas les secours arriver, le 1er décide de se jeter à l'eau pour rejoindre le continent à la nage :

    - "J'ai 10 ans d'expérience dans la marine, je suis en excellente forme j'y arriverai."

    Au bout de 15 km il commence à sentir la fatiguZ, mais il continue et au 25ème km épuisé, il se noie.

    Le lendemain, le deuxième marin décide de tenter sa chance :

    - "Je suis plus vieux mais ancien champion de natation, ça le fera".

    Il se jette à l'eau, mais bien que se sentant fatigué au 20ème km il continue et épuisé se noie aussi.

    Le soir même le 3ème marin, un jeune mousse se dit :

    - "J'ai moins d'expérience mais je suis plus jeune donc plus résistant" et se lance :

    Il nage, 15, 20, 25, 35, 39 km, la côte est en vue...

    - Oh, je suis super fatigué...

    Et, il fait demi-tour.

    Pourquoi ?

    Cliquez pour voir la réponse

    Il n’y a pas que les femmes blondes il y a aussi des hommes blonds !!!


    16 commentaires
  • Quelques "erreurs" trouvées ici et là dans la fonction publique (hôpitaux, pompiers, municipalité etc...), je ne sais pas si c'est vrai mais cela ne peut que nous faire sourire, et en ce moment nous en avons besoin :

     

    - La maison était détruite à 100 % quand le feu reprit et brûla le reste.

    - Malgré son décès, tous les soins nécessaires lui furent donnés...

    - Certains agents pourront, dans un élan généreux du directeur, rester chez 

    eux le dimanche quand ils sont malades...

    - Le cachet de la poste faisant foi, votre lettre n'a jamais été postée...

     

     

    Pin It

    16 commentaires
  • Le curé d'un village est parti en vacances en baie de Somme, il part se balader mais se trouve pris dans des sables mouvants. Alors qu'il s'enfonce jusqu'aux chevilles un véhicule de pompiers passe par là et l'un d'eux demande au curé :

    - " Vous avez besoin d'aide ?"

    Le curé répond :

    - "Ce n'est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide"!

    Quelques temps plus tard alors que le curé s'enfonce jusqu'à la taille les pompiers repassent et lui reposent la question :

    - " Vous avez besoin d'aide ?"

    - " Non merci, le seigneur me viendra en aide !"

    Lorsqu'il n'a plus que la tête hors du sable les pompiers passent une troisième fois.

    - " Vous êtes sûrs que vous n'avez pas besoin d'aide ?"

    - " Non, non, s'énerve le curé, le seigneur me viendra en aide..."

    Alors le curé s'enfonce complètement et lorsqu'il arrive au paradis il s'adresse au seigneur :

    - " J'ai été vraiment crédule, je pensais vraiment que vous me viendriez en aide :"

    Et dieu de répondre :

    Cliquez pour lire la chute

    - Je t’ai envoyé 3 fois les pompiers, espèce d’idiot, je ne vois pas ce que je pouvais faire de plus !


    7 commentaires
  • C'est Raymond, un paysan, qui va au cimetière sur la tombe de sa femme, le jour de la Toussaint. Il est très triste et s'adresse à elle :

    - "Oh Lucette, si tu savais comme tu me manques" pleurniche-t-il.

    Sans toi, je ne suis rien, je n'ai plus goût à rien, je m'occupe à peine des bêtes, je n'ai plus d'appétit, je ne vais même plus au bistrot....

    Si seulement je pouvais te retrouver, si seulement tu pouvais revenir avec moi, je serai tellement heureux...

    A ce moment un léger tremblement de terre secoue le sol et relève de quelques centimètres la dalle funéraire.

    Blême, Raymond s'écrie :

    Cliquez pour lire la chute

    - “Lucette ! Arrête tes conneries, je disais ça pour rire…

     

     


    5 commentaires
  • Dans un petit village, deux gendarmes appellent leur QG

    - "Chef, il s'agit d'une femme qui a tiré sur son mari avec

    un fusil parcequ'il marchait sur le carrelage qu'elle venait de laver."

     

    - "Avez-vous arrêté la femme ?" Demande leur chef

    Et l'un des brigadiers de répondre :

    Cliquez pour lire la chute

    - « Ben, non chef le carrelage n’est pas encore sec ! »

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique