• Un peu d'humour

    Dans le monde actuel, nous avons besoin de rire ou sourire, alors voici une petite page où je mettrais quelques blagues dénichées sur le net, elles ne sont pas de moi. Alors je remercie très chaleureusement leurs différents auteurs.wink2

  • Le curé d'un village est parti en vacances en baie de Somme, il part se balader mais se trouve pris dans des sables mouvants. Alors qu'il s'enfonce jusqu'aux chevilles un véhicule de pompiers passe par là et l'un d'eux demande au curé :

    - " Vous avez besoin d'aide ?"

    Le curé répond :

    - "Ce n'est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide"!

    Quelques temps plus tard alors que le curé s'enfonce jusqu'à la taille les pompiers repassent et lui reposent la question :

    - " Vous avez besoin d'aide ?"

    - " Non merci, le seigneur me viendra en aide !"

    Lorsqu'il n'a plus que la tête hors du sable les pompiers passent une troisième fois.

    - " Vous êtes sûrs que vous n'avez pas besoin d'aide ?"

    - " Non, non, s'énerve le curé, le seigneur me viendra en aide..."

    Alors le curé s'enfonce complètement et lorsqu'il arrive au paradis il s'adresse au seigneur :

    - " J'ai été vraiment crédule, je pensais vraiment que vous me viendriez en aide :"

    Et dieu de répondre :

    Cliquez pour lire la chute

    - Je t’ai envoyé 3 fois les pompiers, espèce d’idiot, je ne vois pas ce que je pouvais faire de plus !


    5 commentaires
  • C'est Raymond, un paysan, qui va au cimetière sur la tombe de sa femme, le jour de la Toussaint. Il est très triste et s'adresse à elle :

    - "Oh Lucette, si tu savais comme tu me manques" pleurniche-t-il.

    Sans toi, je ne suis rien, je n'ai plus goût à rien, je m'occupe à peine des bêtes, je n'ai plus d'appétit, je ne vais même plus au bistrot....

    Si seulement je pouvais te retrouver, si seulement tu pouvais revenir avec moi, je serai tellement heureux...

    A ce moment un léger tremblement de terre secoue le sol et relève de quelques centimètres la dalle funéraire.

    Blême, Raymond s'écrie :

    Cliquez pour lire la chute

    - “Lucette ! Arrête tes conneries, je disais ça pour rire…

     

     


    5 commentaires
  • Dans un petit village, deux gendarmes appellent leur QG

    - "Chef, il s'agit d'une femme qui a tiré sur son mari avec

    un fusil parcequ'il marchait sur le carrelage qu'elle venait de laver."

     

    - "Avez-vous arrêté la femme ?" Demande leur chef

    Et l'un des brigadiers de répondre :

    Cliquez pour lire la chute

    - « Ben, non chef le carrelage n’est pas encore sec ! »

     


    6 commentaires
  • Il est 3 heures du matin un homme d'une cinquantaine d'années se fait arrêter par les gendarmes pour un contrôle car visiblement il ne roulait pas très droit :

    Le gendarme après les formules de politesse :

    - "Où allez-vous comme ça ?"

    Le type lui répond calmement :

    - "Je me rends à une conférence sur l'abus d'alcool et ses effets sur le corps humain, ainsi que sur le tabac et les soirées tardives."

    Le gendarme surpris : 

    - "Vraiment ? Et qui donne cette conférence à une heure pareille ?

    Et le gars de répondre sans hésitation :

    Cliquez pour lire la chute

    - « Oh, comme d’habitude, ça va être ma femme… »


    7 commentaires
  • Merci à leurs auteurs qui ne devaient pas être bien réveillés quand ils ont écrit ces quelques articles (morceaux d'articles plus précisément)  :

    . La vitrine, qui gisait sur le béton, portait, nettement visibles, des traces de coups sur le crâne. (Nice-matin)

    - oOo -

    - La situation ne pouvait plus désormais s'améliorer que dans le sens d'une amélioration. (Ouest-France)

    - oOo -

    - Le bijoutier est aujourd'hui introuvable. Le voleur prétend l'avoir égaré. « Sans doute, dit-il, l'ai-je perdu en le mettant hâtivement dans la poche de mon pantalon. » (La Dépêche du Midi)

    - oOo -

    - Comme il s'agissait d'un sourd, la police dut pour l'interroger avoir recours a l'alphabet braille.

    - oOo -

    - Journée du sang : s'inscrire à la boucherie. (Var matin)

    - oOo -

    - Détail navrant, cette personne avait déjà été victime l'an dernier d'un accident mortel.


     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique