• Merci à leurs auteurs qui ne devaient pas être bien réveillés quand ils ont écrit ces quelques articles (morceaux d'articles plus précisément)  :

    . La vitrine, qui gisait sur le béton, portait, nettement visibles, des traces de coups sur le crâne. (Nice-matin)

    - oOo -

    - La situation ne pouvait plus désormais s'améliorer que dans le sens d'une amélioration. (Ouest-France)

    - oOo -

    - Le bijoutier est aujourd'hui introuvable. Le voleur prétend l'avoir égaré. « Sans doute, dit-il, l'ai-je perdu en le mettant hâtivement dans la poche de mon pantalon. » (La Dépêche du Midi)

    - oOo -

    - Comme il s'agissait d'un sourd, la police dut pour l'interroger avoir recours a l'alphabet braille.

    - oOo -

    - Journée du sang : s'inscrire à la boucherie. (Var matin)

    - oOo -

    - Détail navrant, cette personne avait déjà été victime l'an dernier d'un accident mortel.


     


    10 commentaires
  • Petite précision, les animations wvanim (en html5) fonctionnent mieux sur les navigateurs, opéra, chrome ou vivaldi à jour, ça "coince" sur firefox.


    12 commentaires
  • Petite précision : je ne fais pas de prosélitisme, je ne suis pas une écolo 100 % mais lorsque je peux? je fais attention et je recherche surtout des astuces qui m'aident à faire des économies, en ces temps difficiles c'est plus que nécessaire.

    Il y a des choses que je fais depuis longtemps, utiliser des sacs en tissu lorsque je fais mes courses, utiliser des chiffons plutôt que du sopalin etc...

    Lorsque j'ai écrit mon article sur les tawashi, je me suis rendue compte que je n'avais rien dit sur les disques à démaquiller en tissu.

    Et pourtant, cela fait maintenant plus d'un an que je les utilise et j'adore....

    Tout d'abord c'est super facile à faire et pas cher, j'ai utilisé un vieux sweet à ma fille que je ne pouvais pas donner car en mauvais état. L'envers est tout doux.

    Donc j'ai découpé des rectangles (plus facile et moins de gaspillage que les ronds, que j'ai plié en deux et cousus sur 3 côtés d'abord pour pouvoir les retourner et fermer le dernier côté) et voilà une vingtaine de carrés réalisés. Les premiers je les ai cousus à la main mais ma fille en a fait à la machine.

    Ca revient beaucoup moins cher que de les acheter tout prêts.

    Ils sont agréables se lavent facilement (par contre il est préférable de posséder un petit filet à linge) et donc c'est écolo.

    Je me maquille rarement mais je les utilise chaque jour pour nettoyer le visage avec l'eau micellaire so'bio c'est parfait, ma fille aussi adore ainsi que mon mari qui a testé et apprécie le fait de ne plus avoir de peluches qui s'accroche lorsqu'il n'est pas rasé depuis 2 jours....

    Liens utiles :

    http://clementinelamandarine.com/2014/10/10/diy-disques-a-demaquiller-lavables/

    http://clementinelamandarine.com/2014/10/10/diy-disques-a-demaquiller-lavables/

     


    8 commentaires
  • Oui ce nom bizarre vient du japonnais qui signifierait "récurer" ou "gratounette" selon les différents sites, il s'agit d'une éponge écologique et surtout pas chère...

    Pour mon premier tawashi j'ai voulu le faire au crochet, c'est facile (quand on sait crocheter même pour les débutants) et surtout assez rapide et j'avoue que j'adore le résultat. Il y a toutefois d'autres méthodes (vous trouverez les liens ci-dessous)

    C'est tout simple on crochette avec de la laine 100% acrylique (ça sèche plus vite et donc moins de risques de moisissures), ce qui va créer une sorte d'éponge qu'on pourra utiliser comme bon nous semble pour la vaisselle, le ménage etc...

    il y a pas mal de tutos sur le net bien expliqués.

    J'avais déjà crocheté une "fleur de douche" pour ma fille, je ne l'ai pas prise en photo car pas très belle et un peu grosse.

    Enfin, bref elle l'adore, ça se lave très facilement en machine, ça sèche assez rapidement et la texture est très agréable.

    Donc, j'ai décidé de tester pour ma vaisselle (surtout que je suis tombée en panne d'éponge propre et que j'en avais plus qu'assez d'en changer souvent (je les lavait pour les utiliser pour le ménage mais elles noircissait et finissait toujours par sentir car je n'utilise pas d'eau de javel).

    Cela m'a pris deux bonnes heures (je souffre d'arthrose au niveau du pouce droit donc la douleur m'a obligée à faire des pauses) mais je suis assez contente du résultat même si ce n'est pas parfait (un p'tit loupé mais on s'en fiche).

    J'ai donc testé, enfin pour c'est mon "cher et tendre" qui a testé le premier...

    Il aime bien, la texture est agréable et ça vaut les éponges traditionnelles.

    Un léger bémol, la laine que j'ai utilisée était plutôt épaisse donc pour le séchage il faudra surveiller (enfin pas grave puisque ça se lave facilement). Et dès que je pourrai j'achèterai une laine moins épaisse ou sinon je tenterai la méthode avec des vieux tee-shirt.

     Cliquez pour voir en taille réelle.

     

     

    (le coin n'était pas censé être arrondi, mais on s'en fiche)

     

     

     

     

    Liens des sites pour les créer :

    https://www.modesettravaux.fr/diy/la-tawashi-l-eponge-ecologique-a-fabriquer-soi-meme-8719

    http://www.aiguilles-et-papilles.com/tuto-tawashis-crochet/

     

    Pin It

    4 commentaires
  • En entrant dans une pharmacie, un homme découvre une nouvelle marque de présarvatifs  : Olympic

    Il en achète une boîte pensant impressionner sa femme avec, le soir même.

    De retour chez lui, il raconte à sa femme sa nouvelle découverte à la pharmacie et lui montre la boîte.

    - "Des capotes Olympic, qu'est-ce qu'elles ont de spécial ? lui demande-t-elle"

    - "Il y a 3 couleurs : or, argent et bronze..."

    - "Et quelle couleur vas-tu porter ce soir ?"

    - "Bah, l'or" lui répond son mari en bombant le torse.

    Alors sa femme avec un petit sourire :

    Cliquez pour lire la chute

     

    - "Pourquoi tu ne prendrai pas l'argent plutôt ? Ce serait bien si pour une fois tu finissais deuxième..."


    5 commentaires